ATELIER DE PORTAGE PHYSIOLOGIQUE

Déroulement d’un atelier

Les ateliers s’adressent à tous les enfants, quels que soient leurs besoins et leurs spécificités. Je promeus un portage respectueux du développement et des compétences du bébé ainsi que du corps de son porteur.

La porte-bébé-thèque se compose de moyens de portage variés (écharpes tissées & extensibles, slings, mei-tai, préformés…) et de différentes marques.

L’atelier dure environ 2h, après un temps d’accueil et de présentation, nous échangerons sur les besoins de votre bébé ainsi que sur les vôtres. Nous aborderons des notions théoriques, les règles de sécurité, et nous passerons ensuite à la pratique. 

Nous ferons en sorte que tout se déroule selon le rythme de votre bébé, s’il n’est pas disposé à être manipulé, j’ai à disposition des poupons dédiés au portage.

C’est un moment d’échange, n’hésitez donc pas à me poser toutes vos questions.

Il est également possible de louer un moyen de portage à l’issu de cet atelier, afin de tester avant d’investir.

Les ateliers sont ouverts aux parents, futurs parents, grand-parents… à toute personne intéressée par le portage physiologique !

Les ateliers proposés

Initiation :

Destiné aux parents débutants et aux futurs parents, souhaitant découvrir le portage et apprendre un nouage. 

Vous pourrez tester les écharpes et slings mis à disposition afin de cerner ce qui vous convient le mieux, et nous apprendrons à utilisez de manière optimale votre propre matériel.

Perfectionnement:

Concerne les parents qui maîtrisent déjà un ou plusieurs nœuds et souhaitent apprendre d’autres nouages, et/ou varier les positions (ventral – dorsal – côté).

Nous pourrons également voir si votre moyen portage n’a pas atteint ses limites et je vous en présenterai d’autres.

Portage au dos:

Nous verrons comment passer votre bébé au dos et comment l’installer en toute sécurité dans l’écharpe.

Ce mode de portage convient aussi bien au tout petit qu’à l’enfant plus grand, devenu plus lourd, et souhaitant regarder ce qui se passe autour de lui tout en continuant de profiter du portage.

Alternatives à l’écharpe:

Vous souhaitez changer de moyen de portage, les nœuds ce n’est vraiment pas pour vous, mais vous ne savez pas vers quoi vous orienter.

Lors de cet atelier je vous présenterais des alternatives à l’écharpe (préformés, mei Tai, sling, hybrides, portage d’appoint…).

Pourquoi porter

L’être humain est fait pour être porté, il est un « porté actif ». Cependant, il naît à un « stade fœtal avancé » et n’a donc pas les capacité cérébrales pour se déplacer de manière autonome ni pour s’agripper seul. 

Les biologistes partent du principe que ce sont nos gènes qui contiennent l’information qui fait de nous des portés actifs. Le fait de pouvoir s’agripper au corps d’un adulte est la seule garantie de ne pas être laissé tout seul, et donc de pouvoir survivre.

Les réflexes d’agrippement, palmaires, de même que la position des « jambes relevées et repliées » sont la preuve que les bébés humains sont faits pour pouvoir s’agripper au corps d’une personne.

Bienfaits psychologiques : Le contact corporel et la proximité donnent de la sécurité, et cela calme l’enfant.

Le portage peut influencer positivement le développement psychique des enfants. Les éléments de base du portage, tels que la proximité, le contact corporel et le fait d’être tenu permettent au bébé, dans toutes les phases de son développement, de renforcer sa confiance de base et son sentiment de sécurité. Cette sécurité est absolument indispensable pour que l’enfant puisse se sentir à l’aise, que ce soit dans les relations avec l’entourage (liens avec les gens) ou dans des situations de peur. Ce n’est pas avec du contact physique et de la proximité que l’on gâte des enfants !

Bienfaits physiologiques :  le portage offre à l’enfant des stimuli pour le développement sensoriel, surtout au niveau tactile, psychomoteur et vestibulaire. Les mains sont toujours en mouvement, ce qui stimule le système du toucher. Le contact corporel étroit permet de percevoir immédiatement toute modification de la posture de celui qui porte, et le système psychomoteur est ainsi stimulé. Quant à la perception de la vitesse de déplacement, et des modifications de direction, elles permettent le contrôle des muscles oculaires et l’intégration posturale, ce qui est du ressort du système vestibulaire.

Bienfaits pour le parent : 

  • Renforce le lien parent/enfant
  • Se sent compétent
  • Limite les risques de dépression post-partum
  • Permet de garder une liberté de mouvement
  • Le père trouve sa place dans le trio
  • Mieux accepté dans la fratrie car le parent à toujours ses mains pour caresser, cajoler
  • Se muscle progressivement (on peut porter jusque 22 kgs environ -> poids du paquetage militaire)

Comment bien porter

Le fœtus dispose de peu de place dans l’utérus, il est contenu dans un enroulement. De fait, à la naissance, le corps du nourrisson est en cyphose totale. 

Trois grands principes sont à respecter :

1. Soutien / appui (tête et base)

2. Enroulé (du dos)

3. Proximité (des deux corps)

Pour cela l’adulte doit lui aussi être bien installé, bien centré. Il est important d’adapter des temps d’échanges et de rencontres qui vont évoluer avec l’âge de bébé. Il est nécessaire de se mettre au niveau de l’enfant pour créer l’échange; s’adapter à la bulle qui grandit avec l’âge de bébé.

Règles du portage physiologique : 

  • Cyphose totale (Alignement tête/coccyx de préférence en posture asymétrique)
  • Tissu bien tendu pour un maintien total des vertèbres, du dessus de la nuque au creux des genoux
  • Assise profonde, bascule du bassin, genoux au dessus du nombril, bébé en suspension
  • Pas de « face au monde », pas de hamac